L’ostéopathie pour les chiens

Si la pratique de l’ostéopathie vétérinaire a débuté chez les chevaux, les chiens ont  très rapidement pu en bénéficier grâce aux travaux de Francis Lizon docteur vétérinaire. La pratique de plus en plus répandue des sports canins tels que l’agility, ou le ring ont aussi contribué au développement de l’ostéopathie vétérinaire chez le chien devenu au même titre que le cheval un athlète.

Pour quelles indications puis je faire appel à l’ostéopathie vétérinaire pour mon chien ?

Les indications de l’ostéopathie vétérinaire sont nombreuses : troubles locomoteurs, viscéraux, neurologiques, dermatologiques, du comportement.  Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter la page  Indications et Contre indications

Nous pouvons citer à titre d’exemple chez le chien : des pathologies locomotrices comme la  dysplasie, la faiblesse de l’arrière train, les troubles neurologiques comme l’épilepsie, les troubles du comportement comme l’hyperactivité, les pathologies récidivantes comme les otites à répétition, les troubles urinaires tels que l’incontinence urinaire.

Comment se déroule une consultation d’ostéopathie vétérinaire canine ?

Après avoir recueilli auprès de vous les raisons pour lesquelles vous êtes amené à consulter, la consultation proprement dite va pouvoir démarrer.

Je commencerai tout d’abord par me présenter à votre chien. Une fois que nous aurons fait connaissance, j’entamerai une phase d’observation à la fois dynamique et statique. Cette phase permet de voir comment l’animal bouge, de détecter des zones de fonte musculaire, des zones de dépilation par exemple.

Même si ce premier examen tend à m’orienter vers une zone en particulier, mon examen ostéopathique ne se limitera pas à cette zone et restera un examen global.

Le soin ne s’intéresse pas uniquement à une pathologie donnée ou à une zone précise de l’animal , l’ostéopathie considère l’ensemble de l’animal, ce qui permet un travail plus approfondi et plus global.

« L’ostéopathie traite  l’individu malade et non pas la maladie. » (Dominique Giniaux)

Une fois le diagnostic établi, la phase de traitement peut commencer. Cette phase fait appel à de nombreuses techniques.  Le praticien n’est pas seul décisionnaire dans le choix des techniques à appliquer. Il doit s’adapter à l’animal et non l’inverse. Sur ce sujet, Dominique Giniaux disait 

« Ne jamais agir par raisonnement, la manipulation répertoriée pour le symptôme trouvé n’est pas forcément celle qui convient ce jour là. » Dominique Géniaux

A l’issue de la consultation, un compte rendu vous sera remis, expliqué,  et des recommandations données.  Si besoin un compte rendu pourra être fait à votre vétérinaire traitant. C’est à ce moment là que nous conviendrons ensemble de la nécessité ou non de nous revoir.  Je demande souvent d’avoir des nouvelles de mes petits patients mais il n’est pas toujours nécessaire de nous revoir.

Pour plus de détail sur le déroulement de la consultation d’ostéopathie vétérinaire, les différentes techniques mises en oeuvre, n’hésitez pas à consulter la page Déroulement d’une consultation

A quel moment de la vie de mon chien puis je faire appel à l’ostéopathie vétérinaire ?

Il n’y a pas d’âge pour l’ostéopathie vétérinaire.  A titre d’exemple, votre chien peut être vu dès sa naissance  lorsqu’il a des difficultés à téter, pendant sa croissance en cas de problèmes d’aplomb (surtout chez les chiens de grande race), à l’âge adulte en préparation de la saison sportive si votre chien fait de l’agilité,  en l’absence de chaleurs ou en cas de chaleurs irrégulières pour une femelle destinée à la reproduction. Les séniors n’échappent pas à la règle puisque des séances régulières d’ostéopathie permettront à votre chien de garder une mobilité optimale  et de gérer ses problèmes liés à l’âge.



Comment puis je prendre rendez vous ?

Par téléphone 06 44 17 36 77  ou par le formulaire de contact Contactez-nous